top of page

Être un(e) rider(use) engagé(e) avec la Green Session : Consommer moins et mieux !

Dernière mise à jour : 7 nov. 2021

Eco-aventure : Lorient - La Rochelle. Rencontre n°3 à Plouharnel (56). Echange avec Vincent Canu de la Green Session, une asso qui surf vraiment sur la nouvelle vague du changement.


Avis à tous les pratiquants de glisse, de mer et de montagne. La Green Session est là pour vous aider à adopter une démarche écoresponsable vis-à-vis de vos habitudes de consommation, principalement d’équipements de sport. Planche de surf, combinaison, dérive, crème solaire, vêtement déperlant, etc. Du matériel nécessaire à la pratique de la glisse mais aussi … remplis de produits toxiques. Heureusement, il existe des alternatives et des bons gestes à adopter.

Vincent (Green Session) et Elise (Hello Nouvelle Vague) à Plouharnel.


Une association pour sensibiliser les riders et pousser des comportements plus respectueux de la planète.


La Green Session, c’est une association à but non lucratif, co-créée par Pierre et Vincent, tous deux passionnés de glisse. Après avoir tenté l’aventure de la vente de produits écoresponsables, ils se sont vite aperçus qu’ils contournaient le problème et l’urgence de changer nos consommations. Vendre des produits contribue à cette société qu'ils décrient et qui nous fait consommer, toujours et toujours trop. Ils ont donc décidé de créer la plateforme de La Green Session pour créer du contenu afin de sensibiliser et pousser des comportements plus respectueux de la planète et de notre terrain de jeu préféré, l’océan. L'idée est donc de minimiser les achats et encourager la réparation, le recyclage, et l'upcycling de matériel de glisse.



Leur mot d’ordre est la sobriété : « consommer mieux c’est bien, consommer moins c’est mieux ».

Le guide du surfeur responsable à consulter !


Chaque année, un guide du surfeur responsable et un guide du skieur responsable est édité par l’association afin d’accompagner les pratiquants dans une démarche d’achat engagé. Ils décortiquent les compositions des équipements comme par exemple celle d’une combinaison de surf. Ainsi, nous sommes informés sur la manière dont est fabriquée notre combi… et surtout des matières utilisées… telles que le polyester, le nylon, les solvants chimiques toxiques.


Une fois le produit décomposé, le guide propose des alternatives aux combinaisons classiques et met en avant des marques à privilégier. Ces marques utilisent des composés moins nocifs pour l'environnement et la santé de l'océan. Par exemple, le caoutchouc naturel, le BioPrene, L'OysterPrene ou encore la colle sans solvant à base d'eau. Parmi ces marques Patagonia et Sooruz se distinguent dans leur approche de conception plus responsable et une R&D environnementale très encrée dans leur fonctionnement.

Les marques à privilégier pour :

- Une planche de surf : Gawood, Koad, Notox, Squid, Bloho Surfboards, Nomads Surfing

- De la wax : Maison Rivage, SimWax, GreenFix

- Une dérive : Adaoz Wave, Nomads Surfing

- Une crème solaire : Kerbi, Niu, EQ Love


(Ces produits sont parfois onéreux mais sont écologiques et durables et surtout, plus ils seront privilégiés, plus ils seront accessibles.)


LE GUIDE

👇🏽


Tout se répare dans une combinaison !

Également, un annuaire des réparateurs de matériel de sport de glisse est disponible ici. Et oui, une combi ça se repart. La combinaison la plus écologique c’est celle que tu garderas le plus longtemps possible et pour cela, comme toute chose, il faut commencer par en prendre soin; Bien la rincer à l’eau claire après chaque utilisation, éviter de la faire sécher au soleil ou sur un cintre et la garder au sec. Pour une planche de surf ou tout autre matériel de sport, c'est le même processus; En prendre soin autant que possible pour allonger sa durer de vie, puis trouver un réparateur prêt de chez soi pour remettre votre matériel en état. Et hop ça repart !


Je suis ravie de voir qu’à Saint-Malo MD Surfboards est référencé pour réparer les planches ! Amis de la Bretagne Nord, vous n’avez plus d’excuse.



De l'Upcycling avec Ponchouille


La Green Session a lancé Ponchouille, des ponchos uniques et upcyclés ! Le principe est de récupérer des serviettes-éponge jetées encore en bon état et d'assembler les différentes pièces de serviette pour en faire un poncho. L'association travail avec un ESAT à Larmor Plage. C'est une activité qui demande simplement de récupérer, de trier, de laver et de coudre, tout ça en local dans le Morbihan. L'intérêt de cette création de ponchos upcyclés est de sensibiliser et montrer qu’on peut faire des choses autrement que le modèle classique. Des ateliers pour faire son Ponchouille soi-même ont été organisés avec la Maison Glaz afin de mettre les citoyens en action.



Focus sur un produit toxique : La molécule PFC


Le PerFluoroCarbure, c'est ce que contiennent les traitements déperlants utilisées pour nos vêtements outdoor, comme les vestes de ski, mais aussi, gants, chaussures, sacs à dos et tentes... L'idée est que les vêtements soient imperméables pour plus de confort, et c'est une super invention à première vue. Oui mais non. Et la Green Session l'explique très bien sur son blog ici. Ces molécules de PFC sont entièrement synthétiques, créées par l'homme et pour l'homme... mais pas pour la planète. En, effet, on les retrouve partout, réfléchissez un instant. Le problème c'est que les PFC sont hautement toxiques et volatiles et se retrouvent dans l'eau, l'air et même des endroits où l'homme ne vit pas. Now you know ;)



Entre mer et montagne il n'y a pas de limite.


Pourquoi parler des surfeurs ET des skieurs ? Pour commencer, les deux sont des amoureux de la glisse et adorent la sensation de pratiquer la glisse en communion avec la nature. Ils aiment leur environnement de glisse et connaitre les impacts négatifs de leur pratique sur ce dernier peut les aider à changer leurs comportements de consommation pour en prendre soin. La deuxième explication c'est que la mer et la montagne ne sont pas à séparer. Comme on l'a tous appris à l'école, dans le cycle de l'eau, la mer est un acteur majeur et la montagne également. Toutes deux sont donc étroitement liées et des impacts de pollutions ou climatiques visibles en mer auront une répercussion sur l'état de santé également de la montagne. Bref, la nature est un cercle vertueux, à nous de ne pas lui imposer notre cercle vicieux !



Rejoignez le mouvement pour protéger l'océan !


La Green Session est totalement indépendante et n’a aucun partenariat commercial avec les marques et magasins qu’elle référence, ce qui permet d’éviter le green washing et de faire confiance à la transparence de l’association. Elle regroupe aujourd'hui plus de 5000 riders dans l'hexagone, rejoignez les et devenez ambassadeurs du mouvement de la Green Session ! 🤙🏽


Vous l’aurez compris, le challenge c’est de faire changer les mentalités et essayer de vivre un peu plus en harmonie avec nos actions, nos choix et notre environnement.


C'est à vous 👉🏽 https://www.lagreensession.com

258 vues0 commentaire
bottom of page